• amabilis

Retrouvez Amabilis dans le magazine de la CAF ! đŸ‘©â€âš•ïž

Mis à jour : févr. 14


Handicap et entrepreneuriat : un pari réussi

75 000 entrepreneurs sont en situation de handicap en France. C’est le cas de Louis Debouzy ! Depuis 2015, il dirige aujourd’hui une entreprise d’aide à domicile. Le jeune homme de 27 ans encourage les autres à le suivre.

Une centaine de salariĂ©s travaillent pour Amabilis, l’entreprise d’aide Ă  domicile de Louis Debouzy . Auxiliaires de vie, infirmiers, commerciaux
 les profils sont variĂ©s. La force de cette sociĂ©tĂ© ? Son fondateur connait bien la problĂ©matique. « Je souffre de myopathie depuis l’enfance, une maladie neuromusculaire caractĂ©risĂ©e par une dĂ©gĂ©nĂ©rescence progressive des cellules musculaires. Autrement dit, mes muscles ne fonctionnent que trĂšs peu, explique Louis Debouzy. Ce handicap est directement Ă  l’origine de ma crĂ©ation d’entreprise. » A 22 ans, le jeune homme souhaite quitter le domicile parental. Mais sa maladie ne lui permet pas d’effectuer toutes les tĂąches de la vie quotidienne : « J’ai dĂ» poster des annonces sur des sites de recrutement afin de rencontrer des Ă©tudiants venant du secteur mĂ©dical pour m’accompagner au quotidien. Un dĂ©clic : pourquoi ne pas me lancer dans l’aide Ă  domicile ? » Recruter des infirmiers, contacter des kinĂ©s et des centres hospitaliers, les mettre en relation
 « Je pense avoir rencontrĂ© les mĂȘmes difficultĂ©s que tout jeune entrepreneur au lancement d’un projet. Mon handicap n’a pas Ă©tĂ© un frein, au contraire, tĂ©moigne Louis Debouzy. Comme je connais les besoins des patients en termes d’aide Ă  domicile, j’ai rĂ©ussi Ă  convaincre les professionnels de santĂ© de travailler avec moi. Mais je sais que ce n’est pas toujours aussi facile pour tous les "handipreneurs"*. »

« Un super moyen de lutter contre la discrimination et le chÎmage »

Les prĂ©jugĂ©s sur les personnes en situation de handicap restent nombreux. « Surtout, les aides proposĂ©es sont encore trop limitĂ©es pour inciter les personnes handicapĂ©es Ă  entreprendre, regrette le jeune homme. Pourtant, monter son entreprise est un super moyen de lutter contre la discrimination et le chĂŽmage. » Alors quelles aides existe-t-il pour celles et ceux qui veulent se lancer ? Vous pouvez prĂ©tendre Ă  une subvention pouvant atteindre 12 000 euros grĂące Ă  l’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapĂ©es (Agefiph) . Pour en bĂ©nĂ©ficier, plusieurs conditions sont Ă  rĂ©unir : un apport personnel de 1 525 euros, un business plan solide, et ĂȘtre reconnu comme travailleur handicapĂ© (Rqth) et demandeur d’emploi. « Une aide prĂ©cieuse qui m’a permis de dĂ©marrer une aventure que je conseille Ă  tous ceux qui ont un projet qui leur tient Ă  cƓur », conclut Louis Debouzy. * Entrepreneurs en situation de handicap

https://buff.ly/2RYW55x


30 vues