Que ne doit pas faire une auxiliaire de vie

Un auxiliaire de vie est un employé qui œuvre dans le secteur du service et non médical, sauf dans le cas de prise en charge de personnes nécessitant des aspirations endo-trachéales. Des lois et règlements définissent les missions à effectuer et encadrent la fonction.

Auxiliaire de vie et ménagère

Les auxiliaires de vie sont des professionnelles au service des personnes dépendantes et les aident à accomplir certaines tâches de la vie quotidienne. Ils « aident à faire », ce qui signifie, stimulent, accompagnent, et aident la personne âgée et/ou en situation de handicap dans son quotidien.

Elle peut, en cas d’incapacité, aider la personne prise en charge à faire sa toilette, ou encore réaliser des tâches ménagères comme la cuisine ou la vaisselle.

L’auxiliaire de vie accompagne uniquement les personnes âgées dépendantes et/ou en situation de handicap. L’auxiliaire de vie n’a pas le droit d’utiliser les moyens de paiements du bénéficiaire, comme elle ne peut apposer sa signature sur un document, quelle que soit la nature. Quand elle reçoit de l’argent pour des courses, un compte-rendu est obligatoire.

Pas d’acte paramédical ou médical

En tant qu’employé de la filière sociale, l’exécution d’un acte médical est inscrite comme activité que ne doit pas faire une auxiliaire de vie, sauf dans les cas particuliers d’interventions auprès de bénéficiaires trachéotomisées et nécessitant la pratique d’aspirations endo-trachéales. Tout ce qu’elle fait est réglementé et les actes médicaux sont de la compétence des infirmiers, médecins ou aides-soignants.

Amabilis accorde un grand soin à recruter les meilleurs profils afin de fournir un service de qualité auprès des bénéficiaires.

Être contacté