Comment faire pour bénéficier de l’Allocation aux Adultes Handicapés ?

Comment bénéficier de l'AAH ?

Le terme AAH signifie Allocation aux Adultes Handicapés. Cette aide versée par l’État, constitue pour les personnes atteints de handicap une chance d’avoir un revenu minimal. En revanche, pour obtenir cette allocation, il faut remplir certaines conditions et formalités.


L’article suivant vous apporte un zoom sur le sujet.

Lisez le contenu pour une meilleure orientation !


Quelles sont les conditions pour obtenir l’AAH ?

Le but de l’AAH est d’offrir de meilleures conditions de vie aux personnes atteints de handicap. L'aide est servie au même titre que la prestation de compensation du handicap. Pour cela, une commission est mise en place dans tous les départements français pour les accompagner.

Il s’agit de la CDAPH (Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées).

Les conditions pour accéder à cette aide reposent sur 4 points essentiels à savoir :

· Le revenu mensuel

· Le taux d’incapacité

· Le territoire de résidence

· L’âge.

Ces critères doivent être respectés pour vous permettre de bénéficier de l’allocation aux adultes handicapés.


La première condition pour l’obtention de l’AAH est d’avoir un handicap qui limite vos capacités. À ce niveau, le taux du handicap s’avère déterminant dans le processus. Deux catégories sont considérées, à savoir : le taux d’incapacité inférieur à 80 %, et celui, supérieur à 80 %.


L’âge minimum étant de 20 ans, une exception est faite pour les personnes de 16 ans ayant quitté le domicile familial. En revanche, il faut être résident permanent en France ou dans l'un des départements d’Outre-Mer.

Par ailleurs, vos revenus et votre situation matrimoniale peuvent s’avérer déterminants dans votre éligibilité. Toutes ces conditions, remplies, vous pouvez commencer la procédure pour votre demande.


Quelles sont les procédures pour obtenir l’AAH

La procédure d’obtention de l’AAH se décline en 3 étapes importantes que vous devez bien respecter.

#1 // Le remplissage du formulaire

C’est la première étape, et la plus importante de la procédure. Il s’agit du formulaire Cerfa n° 15692 qu’il faut retirer au MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapée). Il propose plusieurs rubriques allant de A à F.


Chaque rubrique sera complétée en fonction de l’information qu’elle demande. Au niveau de la rubrique E par exemple, vous devez renseigner les cases pour solliciter la prestation de compensation du handicap. La rubrique A part jusqu’à A5 et demande les informations relatives à votre identité.


#2 // La constitution du dossier

La demande d’une Allocation pour Adultes Handicapé nécessite de la paperasse. En effet, plusieurs documents doivent accompagner votre formulaire dûment rempli. Il faut un certificat médical datant de moins de 3 mois. Il doit être authentifié par un médecin professionnel. Le CDAPH déterminera le taux de votre handicap en fonction des informations que votre médecin aura mentionnées sur le certificat. À ce document, il faudra associer les suivants :

· La copie d’un justificatif de résidence ;

· Une attestation de jugement en cas de protection juridique ;

· Une copie recto verso de la pièce d’identité ou un autre document valable ;

· Un certificat médical datant de 6 mois.


Par ailleurs, la MDPH peut vous contacter si elle juge la nécessité d’autres documents pour l’étude de votre dossier.


#3 // L’envoi du dossier

Cette dernière étape consiste à envoyer votre dossier à la MDPH pour qu’elle se prononce sur votre requête. Les coordonnées de chaque département sont disponibles en ligne.

Par ailleurs, il est conseillé d’envoyer votre demande par voie postale pour une éventuelle réponse dans 4 mois. Vous serez contacté pour une deuxième visite médicale afin de confirmer votre taux d’incapacité.


N'hésitez pas à réagir en commentaire à cet article ou sur nos réseaux sociaux,

à très bientôt pour un nouvel article !